Coulon et associés

Etude de cas : Mediathèque à Thionville

Dans un contexte urbain et minéral, cette intervention propose une symbiose entre le végétal et le construit. Organique, le projet est celui d’un jardin sur le toit. Un plan en béton porte une véritable « clairière urbaine » qui se déploie ; il conduit en douceur au bar d’été situé en hauteur. La pertinence de la balade architecturale en ville est affirmée avec l’importance d’y ménager une place pour la nature. En plan, des poches sinueuses ondulent comme pour multiplier les points de contact avec l’extérieur. Elles abritent les différents pôles de la médiathèque en repoussant leur limite. Elles agissent comme des filtres visuels à travers lesquels les différents pôles peuvent s’observer et construire leur identité spatiale.

Lire la suite (pdf)