Vectorworks et le BIM

BIM, maquette numérique, IFC, interopérabilité, autant de mots qui effraient ou interpellent.
Aujourd'hui, le BIM est une réalité qu'il convient d'expliquer. Pour nous, cette réalité se résume en 4 phrases :

Il faut considérer le BIM comme une continuité, pas comme une rupture

En étant au cœur du processus BIM, vous restez maîtres de votre conception initiale

Votre outil de tous les jours fait du BIM

Vectorworks c'est le BIM souple. Démarrez quand vous êtes prêts !

 

 

 BIM : définition
 
Contenu de la maquette numérique
 
Open-BIM : L'interopérabilité

« Building Information Model » ou « Modèle d’informations de construction » Il s’agit d’une base de données standardisée, unique et partagée, capable de contenir toutes les informations techniques de l’ouvrage bâti, depuis la conception jusqu’à l’exploitation.
(Source Mediaconstruct).

 

 C'est une représentation 3D qui va plus loin que la simple modélisation d’un bâtiment. Elle contient les objets composant le bâtiment, leurs caractéristiques et les relations entre ces objets. Ces informations complètent la description purement géométrique de la forme du bâtiment produites par certains logiciels.

 

Le BIM ouvert, le BIM libre ou encore le BIM non propriétaire sont des synonymes d’openBIM. Une fois qu’une personne utilise un logiciel BIM, les échanges entre logiciels métiers en découlent naturellement. Le standard IFC en est le socle puisqu’il permet l’interopérabilité entre applications.

 

 

IFC : définition
 
Les logiciels BIM
 
Formations

L'idée de départ : fournir à tous les acteurs un modèle commun contenant à la fois la géométrie et la description des éléments constituant le projet. Chaque logiciel ayant ses spécificités, il fallait mettre au point un format d'échange grâce auquel chaque corps de métier peut quantifier, qualifier, analyser le modèle 3D sans ressaisie et donc sans risque d'erreur. Ce qui a donné le format IFC (Industry Foundation Classes). Plus d'infos sur Wikipedia.

 

Aujourd'hui, plus de 100 logiciels sont compatibles IFC dans les domaines suivants : Modélisation Architecturale, Calcul de Structure, Equipement techniques du bâtiment, Economie de la construction, Gestion de patrimoine (Facility Management), Etudes énergétiques, Visionneuses de fichiers IFC.

 

 



Voir les programmes des Formations BIM







 

 
Avantages de mettre en place un processus openBIM
 
Vectorworks et le BIM

Alors que les mêmes informations techniques d’un bâtiment sont ressaisies au moins 7 fois (par l’architecte, l’économiste, les BE, le gros œuvre, l'équipementier réseau, le chauffagiste, l’électricien…), l’openBIM :

• évite une perte importante d'informations entre chaque étape, mais aussi incohérences,
• permet d’améliorer la collaboration et de simplifier la gestion des données utilisées par l’équipe élargie du projet et par les autres partenaires externes.
• facilite une conception globale de l’ouvrage pour tenir les objectifs du « Grenelle de l’environnement».
• réduit les problèmes de non-qualité,
• contribue à diminuer les retards de livraisons. (Source Mediaconstruct)

 

Vectorworks est un logiciel BIM certifié (v.2014 et supérieur) : Les requis pour une maquette numérique réussie :

• Travailler en 3D
• Utiliser les outils Architecture (murs, ouvertures, dalles, etc…)
• Utiliser les Classes : permet de choisir ce qu'on va exporter selon les différents scenarios d'échange
• Utiliser des ressources communes au sein de l'agence (symboles, charte de nommage, organisation des calques, etc.)
• Renseigner le projet (optionnel) : selon les impératifs, les différentes phases du projet, les destinataires.... il conviendra de renseigner les propriétés personnalisées des entités IFC (matériau, référence fabricant, ....)


L'outil BIMobject de la trousse Mobilier vous permet d'importer directement des objets Vectorworks, DXF/DWG, Sketch'up ou 3DS


D'autres questions sur Vectorworks et le BIM ? 
Contactez CESYAM