Les avantages de l'utilisation des symboles

 

LES SYMBOLES DANS VECTORWORKS

Lorsque vous devez positionner des éléments répétitifs dans votre dessin, il existe deux types d'objets distincts dans VectorWorks : les groupes et les symboles. Mais lesquels choisir ? Les groupes et les symboles ont des comportements différents. Ce tutorial va tenter d'en expliquer les grandes lignes.

Les groupes

Ils sont la plupart du temps utilisés pour regrouper des objets entre eux, afin de pouvoir les manipuler rapidement sur le dessin. A ce titre, ils peuvent effectivement s'apparenter aux symboles dans le sens où ils regroupent eux aussi plusieurs entités graphiques en une seule composante. Mais…

1. Chaque groupe est unique et n'a aucune relation avec les autres groupes représentant les mêmes objets.

2. Lorsque vous éditez un groupe, la modification n'appartient qu'à lui et ne se répercute pas sur les autres groupes identiques.

3. Les groupes ne peuvent pas être importés aisément dans les autres dessins, excepté par le traditionnel Copier/Coller.

4. Ils ne peuvent pas être quantifiés automatiquement.

Les symboles

Les symboles sont les entités par excellence à utiliser dès qu'il s'agit de placer plusieurs exemplaires d'un même objet sur le dessin (par exemple une même porte représentée 50 fois dans un bâtiment). Il suffit de n'enregistrer qu'un seul exemplaire d'un symbole en bibliothèque, et de le réutiliser autant de fois que nécessaire.

1. Les symboles réduisent très nettement le poids en octets d'un fichier de dessin sur le disque dur.

2. Si l'on édite le symbole original, toutes les occurrences placées sur le dessin sont immédiatement remises à jour.

3. Les symboles peuvent être l'objet d'une quantification automatique via le Tableur, option très utile pour les devis ou les métrés.

4. Ils peuvent être aussi liés à une Base de Données et être très facilement importés dans n'importe quel dessin via la palette des ressources. Vous aurez donc compris à la lecture de ce petit comparatif qu'il est préférable de recourir aux symboles pour de multiples raisons.

Voici un exemple concret :

Le dessin suivant contiendra dans un premier temps 20 groupes identiques et ensuite 20 symboles, représentant les mêmes objets fenêtres. Vous allez découvrir à travers les différentes manipulations la différence fondamentale qui les sépare.

1. Taille du fichier sur le disque dur 

Dessin contenant 20 Symboles
Dessin contenant 20 Groupes

1er avantage : Le fichier contenant les symboles occupe moins de place mémoire sur le disque dur, et sera chargé plus rapidement dans VectorWorks.

2. Modification d'un exemplaire d'une fenêtre

2ème avantage : Dans le cas du groupe, seul l'exemplaire modifié affiche les changements. Par contre, le fichier contenant les symboles est réactualisé automatiquement dès lors qu'un seul symbole est modifié. En fait, lorsqu'on modifie un symbole sur le dessin, c'est le symbole original en bibliothèque qui est visé.

3. Quantitatif de symboles via le tableur Dès lors qu'un dessin contient des symboles, il est très facile de les quantifier avec précision. Si des symboles sont ajoutés ou retirés, le tableau est réactualisé en conséquence

3ème avantage : Le nombre exact de symboles contenus dans un dessin peut être connu pour renseigner tout type de document exploitable par la suite (devis, métré…).

4. Association des symboles à une Base de Données L’association d’une Base de Données aux symboles permet d’ajouter des champs d’information que l’on peut également faire apparaître dans un tableau. Ainsi, le tableau final peut contenir des éléments extrêmement précis et détaillés.